À qui profite la PAC ?

La Politique Agricole Commune, financée par les impôts des citoyens européens, profite largement aux géants de l’agro-alimentaire comme Bigard, Avril, Savéol, Tereos, et Agrial, en subventionnant une agriculture toujours plus industrielle.

EN SAVOIR PLUS

BASTA : Bigard, Avril, Savéol, Tereos, Agrial & Co

LES PROFITEURS DE LA PAC !

Pendant que l’agro-industrie ne cesse de s’enrichir :

C’EST LÉGAL ! MAIS EST-CE MORAL ?

J’agis maintenant !

Dans les semaines à venir, le gouvernement décidera du futur de notre agriculture et de notre alimentation en élaborant le Plan Stratégique National (PSN) de la PAC pour la France.
La PAC actuelle est au service d’un modèle agro-industriel qui profite aux BASTA, les géants de l’agro-alimentaire, mais nous pouvons changer la donne !
Agissons maintenant pour que la prochaine PAC soutienne (vraiment) les paysans, la protection de l’environnement et des animaux ainsi qu’une alimentation saine pour tous !

J’interpelle Julien Denormandie,
le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

OU JE TÉLÉCHARGE LES VISUELS DE LA CAMPAGNE

Cliquer sur un logo des marques des BASTA :

Pour participer à l’interpellation du ministre sur Facebook, il suffit de :

1 – Se rendre sur la page Facebook du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation 
2 – Copier l’un des textes suivants :

OPTION 1
Monsieur le ministre, céder à l’ANIA et à la Coopération Agricole dans les négociations sur la #PAC revient à porter les intérêts des « BASTA », les géants de l’agro-alimentaire au détriment de ceux des paysans et des citoyens ! Une PAC au profit des plus gros ou des paysans : j’ai choisi mon camp, et vous ? #BASTAlesprofiteursdelaPAC ! 
https://basta.pouruneautrepac.fr
OPTION 2
Monsieur Julien Denormandie, le Plan Stratégique National en cours d’élaboration définira les interventions et les modalités de mise en œuvre de la #PAC à l’échelle française pour les 7 prochaines années : #BASTAlesprofiteursdelaPAC ! N’écoutez pas la Coopération Agricole et l’ANIA qui défendent les intérêts des plus gros. Soutenez une vraie transition de l’agriculture ! 
https://basta.pouruneautrepac.fr
OPTION 3
La PAC profite aux géants de l’agro-alimentaire comme Bigard, Avril, Savéol, Tereos et Agrial et soutient donc l’industrialisation de l’agriculture, néfaste pour les paysans, les animaux, l’environnement et les pays du Sud ! Monsieur Denormandie, choisissez de soutenir les paysans dans le PSN ! Choisissez une #PAC qui soutienne (vraiment) la transition de notre agriculture. #BASTAlesprofiteursdelaPAC
https://basta.pouruneautrepac.fr

3 – Modifier le texte à votre convenance et le coller en commentaire sous la dernière publication du Ministère 
4 – Liker les commentaires équivalents pour les rendre plus visibles 

Pour participer à l’interpellation du ministre sur Instagram : 

1 – A l’aide de son smartphone, télécharger (ou faire une capture d’écran de) cette illustration

2 Se connecter à son compte Instagram sur son smartphone

3 – Cliquer sur « + » sur votre photo de profil afin de faire une « story » et charger l’illustration en question

4Taguer @julien.denormandie pour l’interpeller et @pouruneautrepac pour que nous puissions relayer vos interpellations.

Pour interpeller Julien Denormandie, vous pouvez aussi lui adresser un courrier par la poste :

1 – Télécharger cette lettre sur votre ordinateur [Onglet : Fichier > télécharger > Format Word ou Opendocument]
2 – Personnaliser tout ce qui est en rouge puis remettre tout le texte en noir
3 – Personnaliser le reste de la lettre à votre convenance
4 – Imprimer
5 – Envoyer par la poste à l’adresse suivante : 
Monsieur Julien Denormandie,
Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
78 rue de Varenne
75007 PARIS

6 – Si possible, prendre une photo lorsque vous postez la lettre (par exemple, votre main postant la lettre) et publiez-la sur les réseaux sociaux en taguant @pouruneautrepac et en intégrant le #BASTAlesprofiteursdelaPAC.
7– Ou, pour que nous puissions relayer votre action, envoyez-nous vos photos à l’adresse contactbasta@protonmail.com ou déposez-les dans ce dossier.